6 mois de ma petite collée à moi

6 mois de son petit nez qui se frotte contre moi et de sa petite tête brune dans la paume de ma main

6 mois de câlins nocturnes

IMG_20181007_110209

 

 

Ca me fait rire lorsque l'on me dit que je suis courageuse d'allaiter encore alors que j'ai le sentiment d'avoir choisi la facilité. L'allaitement c'est ce qui me rend sereine, ce qui me permet de la rendormir en 5 minutes la nuit ou de l'emmener partout sans être encombrée de biberon, de tututte et lait en poudre.

Ca me permet de l'endormir, de la réconforter, de la consoler ( ici elle tète dans le bain . Malade, affaiblie et  grognon tout la journée, elle a été hospitalisée le soir même. )

IMG_20190104_113237

Pour mon premier l'allaitement fut un échec, pourtant j' avais dévoré nombre de livres sur le sujet. Depuis je ne pose pas de question, je ne lis plus rien à ce sujet, je fonctionne à l'instinct. Elle tète quand elle veut, le temps qu'elle veut. Je n'alterne pas sein gauche, sein droit sur une même tétée, je ne respecte pas de temps minimum entre 2 tétées. Les courbes de poids mensuelles et les petits plis qui s'installent peu à peu sur ses cuisses suffisent à me rassurer.

On me demande souvent si je ne suis pas trop fatiguée avec l'allaitement, mais je ne suis pas sûre que cela fatigue. Ce qui est fatigant c'est de ne jamais pouvoir déléguer, mais pas l'allaitement en lui même.

J'ai essayé il y a peu d'introduire un biberon pour que je puisse reprendre une activité sportive et/ou une vie sociale,et dans l'espoir de la caler un peu pour la nuit,  mais elle refuse.

Je crois que Madeleine n'est pas prête pour un allaitement mixte, et peut être que moi non plus d'ailleurs...

Nos rendez vous vous nocturnes ne sont pas prêts de s'arrêter je crois!